Gorges Auvézère Sensasions

Gorges Auvézère Sensations ( GAS )

Créée en septembre 2016 , l’association est destinée à favoriser le développement du sport et des loisirs en milieu rural. Son Président est Jean Pierre Lagorce

Gorges Auvézère Sensations est affiliée au CDCHS ( Comité Départementale des Courses Hors Stades )
Le Trail des Gorges de l’Auvézère qui se dispute en février chaque année à Saint Mesmin est repris par cette association.

Vous pouvez retrouver l'assosiation sur facebook en tapant :
Gorges Auvézère Sensations Saint Mesmin

TRAIL DES GORGES DE L’AUVEZERE

Le trail des Gorges de l’Auvézère se fait en général sur deux jours avec 4 épreuves différentes

Trail Nocturne

Vivez une expérience hors du commun, dans le silence de la nuit seul le bruit du ruissellement de l'Auvézère vous accompagnera sur ce Trail nocturne en bord de rivière et sous bois. Cette deuxième édition se voit agrandie de quelques kilomètres pour notre plus grand plaisir, passages technique et dénivelé important. Venez nombreux ça vaut vraiment le déplacement!!!!

  1. lampe frontale obligatoire et vêtements réfléchissants
  2. Interdit aux moins de 15 ans
  3. Licenciés, non licenciés
  4. Hommes et femmes

 Trail de  28 kms ( dénivelé positif de 1300 m )

Le plus long des 3 Trails vous en mettra plein les yeux et surtout plein les jambes avec une difficulté technique et un dénivelé important au coeur des gorges de l'auvézère, et pour finir un pont de singe au dessus de l'Auvézère vous dirigera vers l'arche d'arrivée. 

  1. Interdit aux moins de 19 ans
  2. Licenciés, non licenciés
  3. Hommes et femme

 Trail de 18 kms ( dénivelé positif  de 880 m )

Trail destiné aux coureurs en recherchent de nouvelles sensations, paysages uniquement en Dordogne, soyez fort.

  1. Interdit aux moins de 17 ans
  2. Licenciés, non licenciés
  3. Hommes et femmes

 Trail de 10 kms et randonnée ( dénivelé positif de 430 m )

course trail accessible à toutes et tous pour découvrir les gorges autour de St Mesmin.
Venez vous balader tranquillement sur cette boucle balisée au coeur des gorges de l'Auvézère.

  1. Pas de classement.
  2. Pas d'obligation de certificat médical
  3. Non compétition
  4. Ouvert à toutes les tranches d'âge
  5. Hommes et femmes

​AÏGA TRAIL

Le 29 Janvier 2017 pour la 1ère fois, en association, Gorges Auvézère Sansation avec « Les Bull d’Auvézère » « Les sans Borne du Diable » un trail hivernal nommé "Aîga Trail" a été organisé au départ du bourg de Saint-Mesmin et conduit les participants jusqu'à Cubjac  sur une distance de 60 kms. L’année  suivante le 14 janvier 2018, c’est l’inverse qui a été organisé, le départ c’est effectué à Cubjac pour arrivée à Saint Mesmin.

Compte rendu de l'Aïga Trail du 14 janvier 2018

C’est main dans la main que Serge Pagnat et Gaëlle Alcamo ont franchi la ligne d’arrivée de cette 2ème édition de l’Aïga trail, qui s’est déroulée dimanche 15 janvier. La joie et la délivrance qui pouvaient se lire sur leur visage, éclairé par les lampes frontales des quelques spectateurs encore présents, en disaient long sur l’effort qu’ils venaient d’accomplir. Accueillis comme des vainqueurs par Guy Bouchaud, maire de Saint-Mesmin, et Régis Rongiéras, au micro, il leur aura fallu 11h23′  pour parvenir au terme des 62 km de la course.

Un chrono traduisant la rudesse du parcours qui menait cette année les coureurs, dans le sens inverse de celui de l’an dernier, depuis Cubjac en direction des Gorges de l’Auvézère et de Saint-Mesmin, avec au programme une rallonge de 9 km en passant par les anciennes forges de Savignac-Lédrier et un franchissement de filet juste avant l’arrivée.

Dans cette configuration, concentrant la plus grosse partie du dénivelé et les difficultés techniques sur la partie finale du parcours, il ne fallait donc pas s’enflammer, et ce d’autant plus que le terrain promettait d’être gras et humide. De quoi mettre à rude épreuve les organismes déjà entamés par la distance.

C’est pourtant en optant pour un départ plutôt rapide qu’un petit groupe composé de 6 à 7 coureurs a décidé d’engager les hostilités, en chasse juste derrière les premiers relayeurs. En l’absence de réel favori désigné, chacun s’est sans doute dit qu’il avait une carte à jouer.

Le groupe s’est peu à peu décomposé, après le passage du premier ravitaillement à Saint-Pantaly-d’Ans, pour ne plus compter que 3 coureurs. C’est finalement le basque Julien Marchand (PBA trail) qui décidait de mettre le feu aux poudres, peu avant la mi-course, laissant seul à sa poursuite Bruno Corré (3ème de l’épreuve l’an dernier).

Ce dernier allait être repris vers le 40ème km par Cyril Dumonteil (Périgueux Running), revenu de l’arrière après un départ prudent. Celui-ci finissait par s’échapper et établir la jonction avec l’homme de tête, juste avant la montée vers la Pomélie.

Ne pouvant suivre sur la relance, celui qui avait mené jusqu’alors devait se résoudre à voir partir seul le futur vainqueur, sur les 10 derniers kilomètres qui restaient à parcourir.

En s’imposant, avec un temps de 6h10’26, Cyril Dumonteil succède ainsi à son frère jumeau, vainqueur l’an dernier. A 8’, Julien Marchand prend la 2ème place. Bruno Corré complète le podium.

Au niveau du classement féminin, on retrouve à la première place Jeanette Rogers (Running Holidays France), en pleine préparation d’un ultra-trail auquel elle doit participer en mars prochain au Costa-Rica. Elle devance Valéry Guy (COCC Athlétisme), une autre habituée des courses longues distances. Gaëlle Alcamo se classe 3ème. A noter que, en tant que première épreuve inscrite au nouveau challenge des trails longs du Périgord, l’Aïga trail permet ainsi à tous les coureurs en solo classés d’engranger leurs premiers points.

Sur l’épreuve des trios (en relais), cela aura été serré jusqu’au bout entre les Balutrails et les fruits du chêne, qui prennent respectivement la 1ère et 2ème place. Pour la 3èmemarche du podium, les choses ont également été très disputées puisque les Furieux ne s’imposent qu’avec un peu plus d’une minute d’avance sur leurs poursuivants immédiats.

Au final, pari réussi pour les 3 associations co-organisatrices de l’épreuve (Les Bull d’Auvézère, Gorges Auvézère Sensations, Sans Borne du Diable) qui auront réussi à maintenir un taux de participation identique à celui de l’an dernier, en dépit d’un calendrier de courses qui ne cesse de s’allonger.