Le mot du Maire

                  

Chers Saint-Mesminoises et Saint-Mesminois

En cette fin d’année 2017 mes premières pensées vont vers tous ceux qui nous ont quittés cette année, vers leurs proches et vers tous ceux d’entre nous qui ne sont pas épargnés par la maladie ou les aléas de la vie.

La conjoncture économique présente des signes de reprise et je souhaite que cela se confirme dans les prochains mois.

Pour notre commune, l’année 2017 aura été marquée par l’aboutissement du projet d’aménagement des Gorges de l’Auvézère dans notre secteur et la montée en puissance du Cantou dans sa nouvelle formule. Les premiers résultats montrent un taux de fréquentation qui a permis d’équilibrer les dépenses 2017 liées à ce bâtiment, remboursement des emprunts compris. Les réservations pour 2018 montrent déjà la poursuite de l’augmentation du taux de fréquentation. Nous ne devons pas nous arrêter là mais envisager d’autres mesures pour accroître encore cette rentabilité. Pourquoi ne pas proposer des pensions complètes ou envisager des achats immobiliers dans le bourg afin de porter notre capacité d’hébergement à 55 places (ce qui correspond à la capacité d’un autobus) ?  Avec les membres du Conseil Municipal nous y réfléchissons et sans tarder nous allons  prendre des décisions qui nous permettront de compenser les baisses de dotations de l’Etat sans recourir à l’augmentation de nos taxes foncières. Nous avons déjà investi dans l’acquisition du foncier le long de la rive gauche de l’Auvézère et la commune est propriétaire de plus de 500 mètres de bordure à partir du Pont presque jusqu’au SAUT-RUBAN. Nous sommes en négociation avancée sur d’autres acquisitions foncières et immobilières.

Encore une fois ces perspectives de progrès sont rendues possibles par la gestion rigoureuse de notre budget et surtout par la qualité de tous nos agents qui respectent scrupuleusement les objectifs fixés par le Conseil et qui sont à la recherche de la performance maximale dans tous les domaines. Je les ai déjà remerciés à mon niveau lors de notre traditionnel pot de l’Amitié de fin d’année  mais je tiens à le faire publiquement. Ces résultats sont aussi le fruit de notre adhésion à la nouvelle Communauté de Communes ISLE-LOUE-AUVEZERE en Périgord où la mutualisation de moyens et la prise de nouvelles compétences viennent soulager les petites communes comme la notre.

Cependant ces progrès n’atteindront leur plein effet que si vous , habitants de la commune ,vous participez aussi à votre niveau à la vie communale en respectant les biens publics (routes et voies communales ) en participant aux différentes activités  ,en étant les ambassadeurs du bien vivre à SAINT-MESMIN  dans un cadre où la nature nous favorise et  fait bon ménage avec toutes les activités pratiquées par tous ( arboriculture, élevage, artisanat ,pêche, chasse  tourisme etc…). Vous remarquerez que nos biens à vendre, s’ils le sont à des prix raisonnables, trouvent vitre preneurs. Quoi de mieux pour nous tous de savoir que ce que pouvons transmettre intéresse les générations futures ? Nous comptons actuellement 25 enfants âgés jusqu’à 11 ans et encore autant jusqu’à 18 ans. Cela représente près de 20 % de notre population, c’est très encourageant pour l’avenir et il nous appartient de les inciter à rester chez nous ou à y revenir. C’est dans cet esprit qu’avec les membres du Conseil nous avons décidé de subventionner tous les clubs ou associations voisins qui accueillent nos enfants, leur permettant ainsi de pouvoir s’exprimer dans leur sport ou passion favorite (musique, danse, théâtre, culture etc…) C’est aussi dans cet esprit que nous allons aborder le futur plan local d’urbanisme car la loi actuelle nous défavorise en matière de constructions neuves.

Voilà chers amis Saint-Mesminois.e.s  c’est avec cette volonté que nous allons aborder la nouvelle année  et que je vous souhaite à tous une Excellente Santé, plein de Bonheur et de Réussite pour 2018.                       

 

Bien sincèrement.

                                                                                                     Guy BOUCHAUD