Le mot du Maire

                  

Chers Saint-Mesminoises et Saint-Mesminois

 

La saison estivale est passée. Les activités que nous avons organisées ont encore été couronnées de réussite. En effet la Fête de la Musique , les trois marchés de nuit et l’émission Globe Trotter de France Bleu Périgord ont permis d’accueillir plus de deux mille visiteurs à SAINT-MESMIN .

Le Cantou a connu quant à lui un taux de remplissage exceptionnel, avec des enfants, des sportifs et de nombreuses familles.

Je remercie particulièrement nos employés municipaux qui ont fait face sans rechigner au surcroît de travail engendré par tout cela, j’adresse ma reconnaissance à toute l’équipe municipale et aux bénévoles qui se sont investis non seulement dans l’organisation de ces activités  mais aussi dans la qualité de l’accueil que nous avons voulu réserver à tous nos hôtes, ma gratitude va enfin à tous ceux d’entre vous qui ont participé à ces différentes manifestations. Je félicite aussi les autres associations communales (La Troupe du Saut Ruban, Auvézère Animation et Ring Obéissance Canine )qui par les activités qu’elles ont organisées ont contribué à faire rayonner notre commune au de-là de ses limites. Je peux  vous assurer que cette réussite est appréciée et enviée par nos voisins et c’est pour votre équipe municipale un encouragement à poursuivre dans cette voie.

Pourtant j’entends dire ça et là par quelques nostalgiques du passé qu’avant c’était mieux, qu’on était plus tranquille sans tous ces touristes, visiteurs ou nouveaux habitants, qu’on était mieux sans la Comcom etc…Je réponds simplement à ces gens qu’il s’agit là d’un égoïsme mal placé et d’une mauvaise foi incontestable.  Comment peut-on en effet penser que l’augmentation de notre population (de 262 à 312), l’accroissement du nombre de nos enfants de moins de 11 ans qui atteint maintenant 25, l’élaboration de grands projets avec la Comcom ne sont pas des signes encourageants ? Je répète que sans cet accroissement de la population nous n’aurions pas pu maintenir le niveau d’imposition à celui de 2008 (Grâce à tout cela les taxes foncières communales ont même baissé cette année).Au moment où les dotations de l’Etat par habitant diminuent d’année en année, où les charges augmentent sans cesse  ,comment ferions nous pour entretenir nos routes et chemins communaux dont la longueur n’a pas diminué , comment équiperions nous nos agents de matériels performants et modernes ,comment préserverions nous en bon état nos bâtiments , comment pourrions nous encore investir etc…?

C’est pourquoi  nous devons continuer dans cette voie  , à ouvrir la commune à tous ceux qui souhaitent y venir ,même si parfois certains (une minorité)  n’ont pas le comportement que l’on serait en droit d’attendre d’eux, à développer des projets innovants tenant compte de l’environnement ,de l’évolution économique et de la situation politique qui pourront permettre à tous ceux d’entre nous qui constituent des forces vives de progresser et de vivre décemment à SAINT-MESMIN.

Lorsque vous lirez cette page, la saison de chasse aura débuté. Je pense que l’ACCA (Association de Chasse Communale Agréée), même si la présence de ce type d’association  peut être contestée et refusée chez soi , a un rôle important à jouer en matière  de régulation de certaines espèces d’animaux sauvages qui se développent et deviennent un fléau pour nos agriculteurs ( Cervidés , renards , blaireaux et sangliers en particulier). Propriétaires, marcheurs et organisateurs d’activités sportives ou autres, partageons la nature avec les chasseurs, signalons leur notre présence sur leurs secteurs de chasse. Ils sont formés aux règles élémentaires de sécurité et sont généralement respectueux de nos biens et des personnes.

A bientôt pour les prochaines activités et en particulier pour le 11 novembre au Monument aux Morts et au Verger de l’Avenir.

 

Bien sincèrement.

                                                                                                     Guy BOUCHAUD