Le mot du Maire

                  

Chers Saint-Mesminoises et Saint-Mesminois

                A l’heure où le printemps, comme la reprise économique se font attendre j’espère que vos amis, familles et vous, êtes en bonne forme pour profiter des beaux jours qui ne devraient maintenant plus tarder à arriver.

               J’ai une pensée émue pour notre ami André PICHON disparu trop rapidement. Toujours présent à nos cérémonies commémorant les sacrifices de nos Anciens pour que nous soyons aujourd’hui libres, porte-drapeau de notre commune pendant plusieurs années, exemplaire aux combats auxquels il a participé en Algérie il mérite une pensée particulière et il doit rester présent dans nos mémoires. C’était un fidèle serviteur de notre commune. Je pense aussi à mon jeune frère d’Armes, le Lieutenant-Colonel BELTRAME, issu de la même Ecole d’Officiers que la mienne qui vient d’être sauvagement assassiné par un fanatique.

              Les intempéries de l’hiver et quelques usagers peu scrupuleux ( contre qui une procédure est en cours )  ont fortement endommagé nos voies et chemins communaux. L’arrivée du printemps va nous permettre d’y remédier, ce sera un travail fastidieux et je vous demande un peu de patience et de compréhension car ces travaux auront un coût ce qui nous obligera à les étaler dans le temps. En effet la baisse des dotations de l’Etat qui se poursuit ne nous permettra pas de tous les financer cette année d’autant plus que nous devons également respecter nos engagements en matière de protection de l’environnement c’est à dire goudronner les allées principales du cimetière et semer du gazon sur les autres afin de ne plus utiliser les pesticides.C’est pourquoi je vous demande à tous de continuer à faire preuve de sens civique en respectant notre bien commun, nos routes , nos chemins et nos installations.

            Lors du prochain Conseil Municipal nous allons élaborer le budget qui devra forcément tenir compte des aspects que je viens de citer. Une première ébauche montre que grâce aux excellents résultats obtenus dans la gestion du Cantou, à la baisse de nos dépenses de fonctionnement et à l’augmentation de notre population  nous allons pouvoir pour la dixième année consécutive maintenir notre taux d’imposition à son niveau antérieur. J’espère et je souhaite que la suppression progressive de la taxe d’habitation décidée par l’Etat sera compensée comme promis par l’attribution d’une dotation complémentaire sinon l’année prochaine il y aura une baisse des recettes et il nous faudra prendre des mesures en conséquence. C’est pourquoi je compte beaucoup sur ce que l’aménagement des Gorges de l’Auvézère va nous apporter non seulement en matière  touristique mais aussi économique. J’ai montré l’avancement des travaux et le Saut Ruban le 23 avril à Mme la Préfète et au Président du Conseil Départemental. Tous deux sont conscients de l’atout que représente ce site pour le Nord du Département et se sont engagés à nous aider à le promouvoir. J’espère que grâce à cela le futur PLU/i nous permettra d’avoir plus de zones constructibles et de développer certains projets comme l’agro-tourisme ou le camping à la ferme.

        L’arrivée des beaux jours coïncide aussi avec l’arrivée des touristes. Accueillez les le mieux possible, montrez la meilleure image de notre commune, signalez nous tous les endroits où nos services doivent intervenir ( collecte des déchets, entretien des voies communales etc…)  mais aussi soyez vigilants car nous ne sommes pas à l’abri de l’arrivée d’individus qui cherchent à profiter de notre nature et de notre éloignement pour y cultiver des plantes interdites ou pour s’y cacher.

      Je compte sur vous tous pour que chacun à votre niveau, quelles que soient vos idées, par votre action et votre comportement quotidiens vous  complétiez l’action de votre équipe municipale. J’ai remarqué que la plupart d’entre vous sont déjà dans cette démarche et je les félicite.

Bien sincèrement.

                                                                                                     Guy BOUCHAUD